Jawbone Up : un gars, une fille connectés

Je suis une fille pleine de contradictions. Dans tous les domaines. Et dans mes centres d’intérêts, aussi. Alors que je m’intéresse beaucoup au numérique, à la révolution digitale qui submerge tous les domaines de notre vie, à la prospective… je ne suis pas geek pour un octet.

Alors, lorsqu’un collègue de bureau m’a proposé de me revendre son bracelet connecté trop petit pour son poignet, j’ai saisi l’occasion de tester mon premier wearable.

Il s’agit du bracelet « Jawbone Up 24 », dont le look plutôt discret a fini de me convaincre que je pourrai le porter au poignet sans me sentir déguisée. Connecté à une application sur votre téléphone mobile, ce bracelet vous permet de mesurer votre activité quotidienne (nombre de pas), d’analyser vos cycles de sommeil, et d’enregistrer dans l’application mobile tout ce que vous ingurgitez pour calculer instantanément les calories consommées.

J’avais 4 kg en trop. Alors je me suis dit « pourquoi pas ». Force est de constater que le suivi quotidien proposé par le bracelet apporte une réelle motivation. En un mois et demi, j’ai perdu 2kg. Malheureusement, le bracelet n’étant pas utilisable sans smartphone et le mien étant un peu fatigué, les lenteurs de synchronisation m’ont un peu découragé et je reprendrai certainement son utilisation dès que j’aurai investi dans un nouveau mobile.

J’ai donc demandé à Jean, mon collègue de bureau et à Charlène, une autre collègue de bureau qui s’est laissée convaincre, de partager avec nous leur retour d’expérience après quelques semaines d’utilisation.

Jean, pourquoi avoir acheté un bracelet Jawbone Up ?
C’est d’abord une question d’opportunité, sur une vente privée. La curiosité m’a poussé à essayer quand j’ai découvert que l’application associée au bracelet intégrait du coaching avec des conseils pour améliorer son hygiène de vie.

Est-ce que le bracelet est pour toi une aide au suivi d’un régime ?
Le régime est un sujet lancinant chez moi depuis des années. Je suis passé par plein de régimes différents qui m’ont souvent fait reprendre plus de poids. Avec ce bracelet, c’est différent. Je ne suis pas un régime, mais c’est une manière de contrôler les calories que j’absorbe et de mesurer mon activité physique au jour le jour. On peut se fixer des objectifs et suivre en pourcentage l’atteinte de ces objectifs. Ca me motive pour bouger et atteindre les 100% des objectifs que je me suis fixé sans avoir pour autant l’impression de devoir fournir un effort particulier dans mon alimentation. Je n’ai pas cette frustration que je peux connaître durant un régime. C’est radicalement différent.

Quels sont les premiers bénéfices que tu constates après quelques semaines d’utilisation ?
J’ai commencé à utiliser ce bracelet il y a un mois et demi. Je pesais 105,7 Kg et j’en suis aujourd’hui à 102 kg, soit moins 3,5 kg. A ce rythme, mon coach intégré m’indique que j’atteindrai mon poids cible de 77 kg dans 55 semaines environ. C’est une perte sur du long terme, donc ça me paraît plus efficace qu’un régime.

jawboneup-frenchjpeg

Charlène, tu n’as manifestement pas besoin de perdre du poids. Pourquoi avoir eu envie d’acheter ce bracelet connecté ?
Mon objectif est plutôt de mieux dormir. Grâce au bilan quotidien, ce bracelet me permet de mieux connaître mes cycles de sommeil et de savoir combien de temps je dors réellement la nuit.

Que t’a apporté l’application au bout d’un mois d’utilisation ?
Grâce au suivi des cycles de sommeil, je me suis rendue compte que je me levais la nuit sans m’en rendre compte ! L’application donne des conseils que j’apprécie et que j’essaie de suivre quand ils m’interpellent. Par exemple, j’essaie d’avoir des horaires de coucher et de lever plus réguliers. Du coup, j’utilise aussi les autres outils sur le suivi de l’alimentation et de l’activité physique. C’est ludique. Compter ses pas, c’est amusant, c’est motivant. Et maintenant, je prends beaucoup plus souvent l’escalier !

app-jawbone-up2-nuit

Vous l’aurez compris, les trois testeurs que nous sommes avons été séduits par le côté ludique et motivant proposé par l’application associée au bracelet, notamment pour être moins sédentaire au cours de nos journées très statiques au bureau. Jean fait d’ailleurs souvent les 100 pas dans son bureau lorsqu’il téléphone !

Il y a aussi une fonction d’alerte d’inactivité que l’on peut programmer pour que le bracelet émette toutes les 15 minutes (temps par défaut que l’on peut modifier) une vibration si l’on ne bouge pas.

Les graphiques, les conseils, les vibrations, le détail de nos temps de sommeil léger et de sommeil profond, le calcul des calories en temps réel… Pour quelques dizaines d’euros (moins de 20 euros en vente privée), le bracelet devient facilement un compagnon de notre quotidien pour améliorer tout doucement son hygiène de vie, sans révolution, sans miracle, mais en prenant tout simplement conscience de ce que nous faisons de notre corps. Et c’est déjà bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s